Cahiers de l'assainissement

Comment gérer vos eaux de piscine ?

eau de piscine

Vos installations aquatiques sont votre joyau. Votre piscine, ses toboggans, ses modules pour les plus petits font votre fierté et attirent de nombreux clients dans votre établissement. Avec un grand nombre quotidien de baigneurs, la qualité de vos eaux doit être impeccable. Cette qualité est encadrée par des règles strictes qu’il vaut mieux suivre pour éviter des sanctions et pour que la baignade reste avant tout un plaisir pour petits et grands.

Désinfectée et désinfectante

Un baigneur représente en moyenne 30 millions de bactéries, 75cl d’urine, 30 ml de sueur, un demi gramme de matières organiques (hum) sans oublier nos amis les staphylocoques et autres joyeusetés. Pour cette raison, vos eaux de piscine doivent être contrôlées deux à trois fois par jour.

Voici les critères à vérifier :

  • La transparence de l’eau
  • La température de l’eau
  • Le ph
  • La teneur en chlore ou en brome selon le désinfectant choisi
  • La présence de chloramines

Vu la rigueur et la précision des mesures et les actions correctrices à réaliser, l’installation d’un système de traitement automatique est à privilégier. Ce type d’installation vérifie en temps réel les teneurs en chlore, mesure le taux de Ph et, le cas échéant, réalise les ajustements.

Une attention particulière doit être portée aux chloramines. Elles sont responsables de la forte odeur de chlore de votre piscine mais surtout des diverses irritations qu’elles occasionnent, notamment au niveau des yeux et des muqueuses. Les chloramines sont le résultat de la réaction entre le chlore et les matières organiques présentes dans l’eau. Pour les éviter, pas de secret :

  • Un taux de chlore surveillé et maîtrisé
  • Un ph stable
  • Un filtre propre et correctement dimensionné
  • Des douches obligatoires et des pédiluves

Si le taux reste haut, trois solutions possibles : un traitement massif au chlore ou à l’oxygène actif, l’utilisation de lampes UV ou encore le renouvellement d’une partie de l’eau de votre piscine.

La filtration

Pour une eau de qualité, votre système hydraulique doit installer un cycle de l’eau qui va permettre un débit suffisant d’eau filtrée et désinfectée. Ce cycle doit obligatoirement passer par un système d’écrémage des eaux de surface mais surtout par votre système de filtration.

Le filtre à sable est un véritable poumon pour votre piscine. Il faut donc en prendre soin. Tous les jours, nettoyez les préfiltres afin d’éviter un encrassement rapide de votre système. Chaque semaine, un backwash est conseillé. Il s’agit d’une opération de nettoyage de votre masse filtrante aussi appelée lavage-contre lavage. De l’eau est envoyée à contre-courant dans votre filtre et va décolmater le sable. Les impuretés et autres débris vont alors remonter pour être ensuite évacués.

Le renouvellement de l’eau

Chaque jour et en fonction du nombre de baigneurs, un volume d’eau doit être renouvelé. La réglementation impose un volume minimum de 30L mais il est souvent insuffisant. En fonction de l’affluence, de la saison, de la température, ce volume peut monter jusqu’à 80L en plein mois d’août. Les agences régionales de santé estiment qu’une moyenne de 50L par jour et par baigneur est recommandée pour ce renouvellement d’eau quotidien. Sachant que cet apport doit provenir obligatoirement d’un réseau de distribution public (sauf dérogation exceptionnelle), les dépenses en eau peuvent rapidement grimper.

Depuis 2016, une vidange complète de votre piscine devra être effectuée une fois par an. Evidemment, une vidange peut être exigée si la qualité de votre eau ou de votre bassin laisse à désirer.

Pour une meilleure gestion de l’eau

On estime à 14 millions le nombre de litres d’eau potable nécessaires par année d’exploitation de votre piscine (pour un camping de 1200 personnes) soit un investissement de 125000€ HT par saison. Outre l’investissement financier, c’est surtout un fameux emprunt à la nature réalisé chaque année.

Des solutions existent afin de donner une nouvelle vie à vos eaux de piscine. Après traitement, l’eau peut être utilisée pour divers usages :

  • Raccordement WC
  • Arrosage des espaces verts
  • Approvisionnement de votre car-wash
  • Renflouement de votre étang
  • Réserve d’eau pour les incendies
  • Brumisation

Une possibilité de faire un retour sur investissement mais surtout une réelle chance de donner un coup de pouce à la planète en faisant de votre piscine un élément de résilience et de durabilité.

Bienvenue chez Eloy Water Nous avons détecté que vous êtes localisé dans un autre pays. Veuillez sélectionner la zone qui correspond le mieux à votre emplacement.

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience en ligne possible. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies en accord avec nos conditions générales d'utilisation.