Cahiers de l'assainissement

Quels sont les différents dispositifs de l'assainissement non collectif (ANC) ?

Quels sont les différents dispositifs en ANC ?

L’assainissement non collectif (ANC) désigne les différentes étapes d’épuration des eaux usées domestiques des bâtiments non raccordés au réseau public : collecter, transporter, traiter et évacuer les eaux épurées. Les habitations ne pouvant se raccorder au système collectif sont alors dans l’obligation de traiter leurs eaux grâce à un dispositif d’assainissement autonome avant de les rejeter dans le milieu naturel.

Comment choisir mon système d’assainissement autonome ?

Quelques bonnes questions à se poser :

  • Le nombre de pièces principales et leur usage (en permanence ou intermittence)
  • La surface disponible du terrain (distances obligatoires à respecter)
  • Les contraintes de sol (présence de nappes, argile, …)
  • La pente de la parcelle (pouvant nécessiter une pompe de relevage)
  • Mode d’évacuation des eaux traitées

Les différentes filières d’assainissement non collectif (ANC)

Il existe deux grandes filières en assainissement non collectif (ANC) pour le traitement des eaux domestiques : les filières agréées et traditionnelles.

Filières agréées

Agréées par le Ministère de la Santé et de l’Environnement, ces systèmes d’assainissement individuel sont regroupés en 3 familles : les micro-stations, les filtres compacts et les filtres plantés.

La micro-station d’épuration est certainement le système le plus représenté sur le marché grâce à ses dimensions très compactes, pouvant s’adapter à tout type de terrains. Dans cette famille, il faut distinguer 3 technologies dont la culture fixée qui utilise un principe d’épuration biologique par le biais d’un support bactérien fixé immergé dans la cuve (tel que l’Oxybee) sur lequel les bactéries épuratrices vont naturellement venir se développer.

La micro-station d'épuration Oxyfix®

La micro-station d'épuration Oxyfix®

La micro-station d’épuration Oxyfix®, la valeur sûre et certifiée de l’assainissement. Plus de 40.000 installations en fonctionnement, encombrement minimum et conception ultra-robuste. Le choix de la fiabilité. Découvrir la micro-station d'épuration Oxyfix®

Les deux autres procédés, par boue activée et par SBR (Sequecing Batch Reactor), sont moins représentés sur le marché de la micro-station d’épuration.

De manière générale, la micro-station individuelle est une solution tout en un compartimentée pour permettre aux différentes étapes du traitement des eaux usées de s’enchaîner avant d’être évacuées.

Avec une emprise au sol tout aussi réduite, les filtres compacts adoptent un principe de fonctionnement similaire à la micro-station à culture fixée par filtration à travers un média naturellement colonisé en bactéries épuratrices tel que le Xylit, résidu de fibres de bois minéralisé. Situé dans la même cuve ou non (en fonction du nombre de EH à traiter), le filtre compact ne nécessite pas d’électricité pour réaliser le traitement des eaux usées. En fonction de la pente de la parcelle, une pompe de relevage sera nécessaire pour rejeter les eaux usées traitées.

Le filtre compact X-Perco®

Le filtre compact X-Perco®

Le filtre compact X-Perco®, la solution d’assainissement zéro énergie la moins encombrante. Seulement 5 m³ et 0 kWh pour traiter vos eaux usées avec le seul média filtrant certifié compostable de France. Découvrir le filtre compact X-Perco®

Enfin, les filtres plantés sont les filières agréées les moins représentées de par leur coût d’achat et leur difficulté d’entretien. Ils fonctionnent le plus souvent sans fosse toutes eaux (ou en complément) grâce à un principe très simple : une filtration des eaux usées grâce à un média de type sable et gravier ornementés de végétaux (roseaux, massettes, scirpes, …). Ils sont alimentés directement par les eaux usées de l’habitation.

Filières traditionnelles

En dehors des filières agréées, il existe également les filières dites traditionnelles. Disposant d’un pré-traitement de type fosse toutes eaux, ces filières classiques traitent les eaux usées par filtration en utilisant le sol en place ou un sol reconstitué grâce à des différentes techniques : le filtre à sable, le lit d’épandage et le tertre. De par son emprise au sol, la réduction de la surface foncière disponible et la raréfaction des gisements de sable d’assainissement nécessaires à sa construction, cette famille est de moins en moins installée.

Les avantages et inconvénients des différents dispositifs d’assainissement non collectif (ANC)

Filière agréée Avantages Contraintes / inconvénients
Micro-station à culture libre ou fixée - Surface de parcelle nécessaire réduite (<20m²). Une 5 EH équivaut à +/- 4m² par exemple

- Peut faire le pré-traitement et le traitement dans une même cuve (pas de fosse toutes eaux obligatoire)

- Évacuation des eaux traitées le plus souvent sans pompe de relevage
- Nécessite électricité (surpresseur), qui représente une consommation de +/- 35€/an

- Vérification du fonctionnement des éléments électriques
Filtre compact - Surface de parcelle nécessaire réduite (<20m²)

- Ne nécessite pas d’électricité (sauf si un poste de relevage est nécessaire)

- Fonctionnement en intermittence autorisé en résidence secondaire

- Peut faire le pré-traitement et le traitement dans une même cuve (pas de fosse toutes eaux obligatoire)

- Possibilité de régler le système de distribution sur le filtre après la pose (pour certaines marques)
- Coût du remplacement du média

- Nécessite une mise en œuvre soignée (cuve parfaitement horizontale)

- Nécessite électricité (si installation d’un poste de relevage)

- Vérifier si le média est compostable
Filtre planté - Peu voire pas de vidanges des boues car se décompose en compost

-Aspect esthétique / ornementation du jardin
- Surface de parcelle nécessaire moyenne (+/- 50m²)

- Entretien régulier

- Coût d’installation important

- Coût de la remise à neuf du filtre après évacuation des boues compostées
Filière traditionnelle Avantages Contraintes / inconvénients
Filtre à sable / lit d'épandage / tertre d'infiltration - Coût d’installation faible (pour les lits d’épandage)

- Fonctionnement simple
- Surface de parcelle nécessaire très importante (<50m²). Une 5 EH équivaut à +/- 125 m² par exemple.

- Risque de colmatage si mauvais entretien

- N’est pas applicable sur tout type de sols

- Coût plus important quand il s’agit d’un sol constitué (avec du sable par exemple)

- Mise en œuvre soignée (drains parfaitement horizontaux)

Pour tout type de filières, il est important de vérifier au préalable la provenance du produit de votre choix. Votre fournisseur dispose-t-il d’un réseau de proximité, d’un Service Après-Vente pour les entretiens éventuels…

Bienvenue chez Eloy Water Nous avons détecté que vous êtes localisé dans un autre pays. Veuillez sélectionner la zone qui correspond le mieux à votre emplacement.

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience en ligne possible. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies en accord avec nos conditions générales d'utilisation.